Le blog de formationpiscine.fr

5 Conseils pour Choisir le bon Local Technique pour votre Piscine

local technique piscine filtration

Lorsque l’on évoque la piscine enterrée, le terme de local technique n’est jamais bien loin, c’est un fait. Mais connaissez-vous vraiment cet espace étroitement lié à votre piscine ? Le local technique – presque mal aimé et souvent sous-estimé – abrite les rouages techniques de votre piscine, filtration comprise. Son rôle est donc essentiel et vital pour profiter d’une baignade dans une eau limpide. Levons le voile sur le local technique, ce qu’il abrite, et son fonctionnement avec 5 conseils pour savourer pleinement votre piscine !

C’est quoi le local technique d’une piscine ?

Le local technique de votre piscine est l’arme secrète qui permet à votre eau de rester translucide et saine. En réalité, le local technique abrite les éléments automatiques de l’entretien de votre piscine. Avec en tête de liste :

  • les éléments de filtration, le filtre (sable, verre, cartouche, diatomée)
  • les appareils de traitement de l’eau
  • la pompe
  • le système de chauffage de l’eau
  • l’électrolyseur au sel
  • le régulateur de pH (saviez-vous que vous pouvez réguler vous-même le pH ? C’est ici)
  • le coffret anti-gel

En bref : tous les équipements utiles à la filtration de l’eau et à l’entretien de votre bassin. Le local technique est un espace protégé, abrité, qui rassemble tous les outils de filtration et de traitement de l’eau.

L’objectif ?

Protéger le groupe de filtration des éléments extérieurs tels que le soleil, le vent, la pluie, l’orage, le gel … Au fil du temps, il est fort probable que vous ajouterez des équipements annexes afin d’optimiser l’utilisation de votre bassin. Ainsi, vous pourrez aussi utiliser le local technique de la piscine pour stocker les produits d’entretien (le chlore en poudre ou chlore en galet, le stabilisant etc), les divers robots ou bâches de protection.

Où placer le local technique ?

Dans la grande majorité des cas, selon l’emplacement et la place disponible, le local technique est proche de votre piscine.

Le choix de la localisation exacte du local technique est essentiel. Car au delà de l’aspect technique, vous pouvez choisir de créer un véritable espace cocooning-détente (appelé Pool House), qui intégrera votre local technique tout en préservant l’esthétisme aux abords de votre bassin.

Futé, pas vrai ?

La question de l’optimisation du local technique est donc à prendre au sérieux, au même titre que le choix de l’emplacement idéal pour votre piscine par exemple.

Veillez à ce que votre local soit parfaitement isolant, sec et hermétique pour préserver votre matériel d’entretien. Il serait dommage de mettre en péril le plaisir de la baignade à cause d’un défaut provenant du local technique (fuite, filtration), pas vrai ?

Un local technique bien agencé et bien entretenu contribue à la bonne santé de votre eau de piscine. Avec les bons gestes et les bonnes connaissances, entretenir votre piscine est un jeu d’enfant. D’ailleurs, pour un rafraîchissement des connaissances indispensables pour entretenir votre piscine à l’année, cliquez ici.

5 conseils pour le local technique : ses objectifs

Vous vous demandez actuellement comment optimiser cet espace de protection de la mécanique de votre bassin ? J’ai rassemblé pour vous 5 objectifs que votre local doit être impérativement en mesure d’assumer. Ce qui vous permet de définir le local technique idéal pour votre cas, en sur-mesure.

C’est parti !

# 1 – Protéger son matériel

La protection. Vous l’aurez compris, la protection est un élément crucial pour permettre à votre bassin d’avoir une durée de vie optimale. Plus vous protégerez votre piscine, plus vous l’entretiendrez, et plus vous pourrez en profiter… Comme pour votre maison en somme : pour en profiter au maximum vous la nettoyez, l’aéré, l’entretenez. Adoptez pour le même réflexe pour votre bassin, c’est ce qui garanti le plaisir de la baignade pour vous et votre entourage.

Si possible, placez votre local technique de telle sorte à ce qu’il abrite naturellement de manière efficace le matériel à l’intérieur. Pour cela, l’idéal est de le placer à proximité une protection naturelle au vent, à l’humidité ou aux UV du soleil.

# 2 – Optimiser l’accessibilité

Lorsque votre piscine rencontre un problème technique (et cela arrivera dans tous les cas, à un moment ou un autre, malgré vos efforts), vous devez être en mesure d’intervenir facilement. Pour cela, vous entrerez en contact avec les éléments de filtration, la pompe, le régulateur etc. Eléments qui se trouvent, vous l’avez compris dans le local technique.

Vous devez donc penser son installation pour qu’elle soit accessible et pratique en cas de nécessité.

Facilitez-vous la vie !

J’ai souvent dépanné des locaux techniques très serré ou le plafond était seulement à quelques centimètres du haut du filtre à sable. Inconfort et mal de dos garantis si vous devez intervenir dessus. Prenez de l’espace, prévoyez que les futures interventions ne soient pas compliqués ! Il faut pouvoir accéder à TOUS les éléments avec facilité.

Pensez dès à présent à l’importance de réagir facilement et simplement en cas de besoin pour traiter l’eau verte, l’eau trouble ou encore les algues dans votre piscine.

# 3 – Evolution de l’installation et des équipements

Votre piscine va évoluer en même temps que vos envies de confort supplémentaire. Lorsque votre piscine est installée, il se peut qu’au fil des baignades, vous ayez envie d’installer des éléments additionnels :

  • une douche extérieure
  • un espace détente
  • ou encore un spa,
  • un électrolyseur (est-ce vraiment une bonne idée ? Je vous en parle ici…)
  • Une pompe à chaleur piscine

Laissez-vous la possibilité de faire évoluer votre local technique, en fonction de vos envies et celles de votre famille. Demandez à votre installateur préféré de permettre l’installation future d’éléments supplémentaires 😉

local technique piscine choisir

# 4 – Cohérence esthétique et local technique

Enfin, optez pour un style de local technique qui s’intégrera à merveille avec votre extérieur.

Imaginez.

Vous viendrait-il à l’idée d’opter pour un local technique en kit rouge alors que le style de votre extérieur est tendance Balinaise ? Cocotier, toile de jute, paille et palmier ?

Non ?

C’est bien ce que je pensais. Ouvrez votre vision, prenez de la hauteur et veillez à la cohérence visuelle générale pour opter pour le bon local technique.

# 5 – Local technique et sécurité

Votre local technique se doit d’être pratique pour vous faciliter l’entretien de la piscine, c’est une certitude. Il devra également :

  • être étanche
  • facilement lavable
  • bien éclairé, de jour comme de nuit
  • posséder des vannes de canalisation avec une ouverture/fermeture par vanne
  • utiliser un code couleur pour faciliter la compréhension de l’aspiration et le refoulement
  • prévoir des by-pass
  • proposer un accès facilité aux canalisations, coffret de commande et vanne multivoie
  • posséder une aération du local haute et basse
  • afficher le manomètre en visibilité directe
  • surélever impérativement la pompe s’il y a un risque d’inondation
  • posséder un siphon d’évacuation au sol
  • verrouiller le local via une sécurité

Autant d’éléments essentiels pour allier sécurité et efficacité, pour préserver la qualité de l’eau de votre baignade.

Différents types de local technique

La mise en place du local technique est un mix entre contraintes et confort. En fonction de l’environnement, votre budget et de la réglementation locale en vigueur plusieurs types de local technique d’offrent à vous. Les voici :

  1. Local Technique Hors-Sol
  2. Local intégré dans un pool house : l’idéal pratique et esthétique
  3. Intégré dans le sous-sol ou garage de la maison : parfait pour l’isolation, mais à surveiller concernant l’humidité, les fuites possible
  4. Local technique isolé en dur (construction en parpaing)
  5. Isolé en bois (avec une cabane de jardin, installée sur une chape)
  6. Intégré sous la plage de la piscine : visuellement discret mais souvent peu accessible
  7. Via un caisson adossé au bassin (très fréquent pour les piscines hors-sol)

Choisir le bon compromis pour son local technique

Vous l’avez compris, choisir le bon type de local technique et son implantation idéale ne se décide pas à la légère. Tout ceci doit faire preuve d’une étude et analyse minutieuse de votre part.

Vous prendrez soin de trouver le compromis idéal pour une installation adaptée à votre piscine et vos besoins. Accessibilité, esthétisme, sécurité, budget et envie : voilà les 5 points clés à creuser pour faire votre meilleur choix.

Rappelez-vous : le local technique à lui seul ne suffit pas à vous garantir un entretien parfait de votre piscine. Pour vous assurer de profiter de votre piscine quand vous le voulez, votre meilleure garantie, c’est vous.

Oui, parfaitement. Vous êtes votre meilleure garantie, grâce aux connaissances que vous pouvez engendrer dès à présent sur l’entretien idéal à donner à votre piscine. Cela ne s’improvise pas. Voilà pourquoi je vous délivre mes meilleures astuces de technicien expert piscine dans cette vidéo courte mais intense. N’hésitez plus, c’est cadeau !

Cet article vous a plu ? Partagez-le avec votre entourage.

Patrice Guida – Auteur du livre l’Essentiel pour votre Piscine.

A votre tour d'aider la communauté piscine, partagez le autour de vous ! cliquez sur les icônes ci-contre pour les partager rapidement !

Un déluge de Cadeau vous attendent !

Inscrivez-vous vite à notre Newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Autres articles qui pourrait vous intéresser