Le blog de formationpiscine.fr

Alerte ! Mon Eau de Piscine Pique : Que Faire ?

eau piscine pique

Vous aussi vous détestez vous baigner dans une eau de piscine qui pique, pas vrai ? Je vous comprends. L’eau qui agresse et irrite les yeux ou la peau est un véritable fléau pour tous les propriétaires de piscine. C’est bien simple, une eau de mauvaise qualité rebute et met en péril le plaisir de la baignade. Vous qui aviez mis tant d’espoir à l’installation de votre piscine, vous découvrez certaines déconvenues qui empêchent la baignade. Découvrez maintenant pourquoi votre eau de piscine pique, et comment y remédier avec la solution facile pour vous baigner en toute sécurité.

Pourquoi l’eau de piscine pique les yeux ou le corps ?

Vous aussi, instinctivement vous pensez qu’une eau qui pique ou irrite les yeux et la peau dans une piscine est une eau trop chargée en chlore ? En plus, avec cette odeur intense chlorée, cela serait cohérent.

Erreur ! Vous faites fausse route !

L’eau de la piscine qui irrite les muqueuses est au contraire une eau sous-chlorée. En manque de chlore finalement. En revanche, le responsable serait plutôt le taux de pH trop bas, ajouté aux paramètres du stabilisant mal maîtrisé et/ou du chlore ou désinfectant mal dosé, et c’est la catastrophe . Finalement, l’ensemble de la chimie de votre eau agit sur la qualité de l’eau de votre piscine. Étonnant, n’est-ce pas ?

Vous qui pensiez que seul un excès de chlore pour lutter contre les algues et leau verte serait à l’origine de cette eau irritante qui démange… Vous êtes estomaqué. Je vous comprends.

eau piscine pique peau

Comprendre la Chimie de l’eau pour une baignade saine et sereine

Après plus de 10 ans d’expérience en entretien de piscine, je fais ce constat chaque été. Le problème d’eau de bassin qui pique, qui tiraille, qui irrite, qui sèche la peau est très fréquent, trop fréquent même.

Pourquoi ?

Parce que vous ne comprenez pas tout à fait le fonctionnement de votre piscine. En conséquence, vous entretenez mal votre bassin. Rassurez-vous, ce n’est pas votre faute.

Personne ne vous a appris correctement à déceler les problèmes imminents dans votre piscine (eau verte, eau trouble, apparition d’algues ou bactérie, filtration en souffrance). Pire encore, personne ne vous a expliqué comment anticiper tout cela en apprenant à entretenir vous-même parfaitement votre bassin.

Enfin, personne jusqu’à présent ! Car pour comprendre de A à Z votre piscine sans vider l’intégralité de votre portefeuille et en apprenant de manière ludique, se tient à votre disposition « L’essentiel de votre piscine« . Vous découvrez toutes les astuces liées à l’entretien de votre piscine, car soyons honnêtes, c’est simplement votre manque de connaissance sur le sujet qui vous cause des tracas.

Prenez l’initiative de mieux comprendre votre piscine, et votre budget entretien vous dira merci !

Comment agit le chlore dans une piscine ?

Pour éradiquer le phénomène d’eau qui pique les yeux ou la peau dans votre piscine, comprenez d’abord le fonctionnement du traitement au chlore dans votre piscine.

Le chlore est un produit chimique qui a pour fonction de vaincre les bactéries, champignons, algues ou tout élément vivant invisible dans votre piscine .

Lorsque vous déposez un galet de chlore ou du chlore en poudre dans votre panier de skimmer, vous envoyez de manière chimique une méthode pour tuer la biologie et les bactéries. Pour rendre votre piscine saine, avec une eau limpide.

Ensuite ?

Le chlore se désagrège au contact de l’eau et se transforme en acide hypochloreux. Les molécules du chlore (en galet ou poudre) vont s’installer sur les matières vivantes organiques, ce qui les détruira. Puis, le chlore devient une chloramine. C’est cette action qui donne cette odeur chlorée, chimique, particulière et identifiable à l’eau de votre piscine. Il faut savoir que les chloramines mal gérés sont cancérigène… (à forte dose).

Votre eau de piscine pique la peau

Le saviez-vous ? Votre taux de chlore dans la piscine doit être compris impérativement entre 1 et 3 ppm. Si le taux n’est pas conforme, l’action du chlore est affaiblie voire annulée.

Le chlore est également dépendant du pH. Si le pH de votre piscine est trop haut par exemple, l’action du chlore sera faible (pour un pH à 7.8, le chlore agit seulement à 20%). Et si l’action du chlore est nulle cumulé à un mauvais pH piscine, à vous les :

  • yeux rouges après la baignade
  • irritations de la peau
  • sécheresse de la peau et apparition possible de plaques sèches sur le corps
  • démangeaisons
  • apparition de bactéries
  • problèmes d’eau trouble…

A l’inverse, si l’action du chlore est trop forte, quelques désagréments collatéraux sont à prévoir comme :

  • la couleur de cheveux blond qui vire au vert
  • maux de tête récurrent
  • difficultés respiratoires
  • allergies…

Pour rappel, les taux idéaux de la chimie dans votre piscine sont les suivants :

  1. pH (potentiel Hydrogène) : entre 6.8 et 7.4
  2. chlore (Cl) : entre 1 et 3 ppm
  3. TAC (Titre Alcalimétrique complet) : entre 80 et 120ppm
  4. Th (Titre hydrotimétrique) : entre 250 et 500 ppm
  5. et le CyA (Acide IsoCyanurique) : entre 30 et 75 ppm

Vous voulez maîtriser comme un pro le dosage de la chimie de votre eau ? Cliquez ici pour commencer immédiatement.

Votre eau de piscine pique les yeux

Maîtriser le taux de chlore dans votre piscine ainsi que la chimie de votre eau est primordial pour tout propriétaire de piscine. Indispensable. Crucial même.

C’est la clé qui vous évitera des dépenses faramineuses pour gérer une piscine endommagée et dégradée par un défaut d’entretien. Tenez-vous bien, ce constat n’est pas réservé aux propriétaires de piscine enterrée. Une piscine hors-sol ou une piscine semi-enterrée sera aussi concernée.

La base d’une baignade sereine, heureuse, dans une eau nette, translucide et douce est simple : la connaissance de votre piscine. Du fonctionnement général à l’entretien spécifique, votre connaissance est la clé pour profiter de votre piscine quand vous voulez, comme il se doit.

Votre piscine, vous l’avez installée pour en profiter pleinement avec votre entourage, n’est-ce pas ? Ne laissez pas un manque de connaissance gâcher votre plaisir et mettre en péril votre baignade. Vous valez mieux que cela…

Comment lutter contre l’eau irritante en piscine ?

Vous l’avez compris, la chimie de votre eau est la clé pour retrouver une eau agréable et non-irritante pour votre peau. L’eau de piscine pique pour des raisons que vous connaissez et comprenez enfin aujourd’hui !

Votre rôle est donc de retrouver des taux corrects en testant votre eau grâce à une bandelette test. Vous devrez dans un premier temps remonter le taux de chlore dans votre piscine en y ajoutant des galets de chlore de manière progressive. Vous testerez la qualité de votre eau jusqu’à obtenir un taux parfait de chlore.

Attention, votre taux de pH est également à réguler tout comme les autres indicateurs de la bandelette. Dans tous les cas, n’autorisez pas la baignade sans un taux de de chlore en dessous de 5ppm et un taux de stabilisant en dessous de 75 ppm.

Avant cela : danger ! Tenez bon et ne vous laissez pas amadouer par la moue de vos enfants, si pressés de retourner nager dans leur piscine préférée.

Et maintenant ?

Vous avez pris conscience de l’importance capitale de maîtriser la chimie de votre eau ? Vous voulez vous y mettre dès à présent ? Parfait, cliquez ici et je vous dévoile pas à pas l’essentiel pour gérer votre piscine comme un pro !

Patrice Guida.

A votre tour d'aider la communauté piscine, partagez le autour de vous ! cliquez sur les icônes ci-contre pour les partager rapidement !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Un déluge de Cadeau vous attendent !

Inscrivez-vous vite à notre Newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Autres articles qui pourrait vous intéresser