Le blog de formationpiscine.fr

Pourquoi opter pour une Piscine d’Intérieur (et à quoi vous attendre) ?

piscine d'intérieur construction

La piscine d’intérieur vous fait envie ? Vous hésitez entre une piscine d’extérieur que vous pouvez occuper durant l’été, ou bien une piscine d’intérieur accessible toute l’année ? Quand vaut-il mieux opter pour une piscine intégrée dans la maison, pour quel usage, quel prix et quel entretien ? C’est ce que je vous dévoile dans la suite de l’article. Pour tout connaître sur le fonctionnement et l’intérêt d’une piscine intérieure (symbole de luxe et cocooning) c’est ici.

Pourquoi installer une piscine d’intérieur ?

Vous aussi vous hésitez à opter pour une piscine d’intérieur plutôt que dans votre jardin ? Vous en êtes au stade du questionnement et vous avez besoin de comprendre en détail les avantages et inconvénients de ce type de piscine ?

Prenez note !

Avantages d’une piscine d’intérieur

Sans surprise, l’avantage principal d’une piscine intérieure est de pouvoir vous baigner toute l’année sans craindre le froid. Qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, que cela soit une canicule à l’air tellement sec qu’il est insupportable de rester en extérieur… La piscine d’intérieur vous protège de tout cela.

Adieu les contraintes de baignade liées aux événements climatiques. Bonjour la baignade à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, dans une eau chauffée et accueillante.

Si vous avez des enfants, vous leur offrez le plaisir d’une baignade possible 7 jours sur 7. Terminées les explications jusqu’à plus d’heure pour justifier un « non, tu n’iras pas te baigner. Il fait 5 degrés dehors ! »

Sans parler du confort.

Une piscine intérieure vous permet de conserver une eau chaude, douillette, accueillante.

Enfin, en cas de revente de votre bien immobilier vous apportez une plus-value majeure. Les piscines d’intérieur étant plus rares, cela augmente la valeur globale de votre bien.

Inconvénients

Le plus grand frein à l’installation d’une piscine intérieur ? La gestion de l’isolation (thermique et phonique).

En réalité, lorsque vous possédez une piscine intérieure, vous devez gérer l’humidité liée à votre bassin. C’est assez logique finalement : bassin d’eau chaude concentré dans une pièce fermée… L’humidité et ses désagréments guettent.

Avant d’éviter les risques de moisissures et odeurs désagréables, il convient de choisir les meilleurs isolants pour votre pièce à la construction. En parallèle, la mise en place d’un déshumidificateur d’air est une très bonne solution complémentaire qui asséchera l’air ambiant et évitera l’humidité. Bien sûr, les éléments de votre pièce seront anti-corrosion afin de préserver la qualité de votre piscine.

De plus, en extérieur votre piscine possède un local technique qui abrite la vanne multivoie et les éléments techniques de votre bassin. Ces éléments peuvent être bruyants, mais en extérieur et abrités par le local techniques, le bruit du matériel passe presque inaperçu. Ce n’est pas le cas avec une piscine intérieure.

Vous devez donc penser à installer un abri phonique pour votre matériel à filtration, chauffage etc.

Avec une piscine d’intérieur, vous devez impérativement connaître les bases de l’entretien correct d’une piscine. Il ne s’agit pas d’un luxe, mais d’une véritable nécessité.

Sans cela, avec l’humidité et chaleur ambiante, votre eau de piscine ne sera pas saine. L’apparition d’algues, bactéries, eau verte ou trouble est un fléau dans les piscines d’intérieur. Mais j’ai une excellente nouvelle pour vous : vous pouvez comprendre le fonctionnement de la chimie de votre eau, pour obtenir une eau translucide à coup sûr.

Comment ?

Grâce à cette vidéo qui vous dévoile les 7 secrets d’une piscine en pleine santé : cliquez ici.

Quand construire une piscine d’intérieur ?

piscine d'intérieur construction

Construction de maison

Le moment idéal pour construire votre piscine d’intérieur reste à la construction de votre maison. Englobée dans la construction globale de votre logement, les travaux d’installation sont intégrés au reste de la construction.

Vous bénéficiez ainsi de la construction globale pour raccorder les éléments essentiels : électricité, chauffage, isolation, plomberie même. Et bien sûr, avec votre pisciniste pour la piscine elle-même. D’ailleurs, si vous cherchez un constructeur de piscine en mesure de réaliser votre projet efficacement et proche de chez vous, cliquez ici.

Rénovation ou agrandissement

Autre possibilité pour profiter pleinement d’une baignade toute l’année à domicile : réaliser l’opération lors d’une rénovation ou d’un agrandissement de votre logement.

Après avoir déposé les autorisations préalables en mairie (permis de construire pour un agrandissement), vous pourrez intégrer une piscine intérieure à votre logement.

Piscine d’intérieur enterrée

L’immense majorité des piscines intérieures sont des piscines enterrées (comme en extérieur).

Sa réalisation peut être effectuées dans de multiples matériaux !

  • en bois
  • béton projeté ou coulé,
  • en coque polyester

Et pour le revêtement du bassin ?

Il est préférable d’opter pour un carrelage ou la membrane en PVC armée (plutôt qu’un liner)

Pour son revêtement, il est plutôt conseillé d’opter pour du carrelage ou une membrane en PVC armé, plutôt qu’un liner. Ce dernier n’est en effet pas assez résistant pour une piscine chauffée toute l’année.

Normes à respecter pour installer une piscine intérieure

Pour rester agréable et tenir toutes ses promesses, votre piscine d’intérieur ne doit pas être trop profonde (surtout lorsqu’il s’agit d’une extension).

Pourquoi ?

Parce que creuser au sol pour installer votre bassin va fragiliser les fondations déjà existantes de votre maison. Pour vous assurer de maintenir une solidité des fondations, préférez une piscine avec profondeur maximum de 1.50m. Bien sûr, référez-vous aux conseils et consignes de votre fabricant piscine. Il saura vous indiquer avec précision et en sur-mesure les préconisations parfaites.

Faut-il un permis de construire pour une piscine intérieure ?

Tout dépend de votre projet et de la solution retenue pour installer votre bassin d’intérieur.

En réalité, si votre projet de piscine intérieure change l’aspect extérieur de votre maison, alors le permis de construire est indispensable. Vous devrez déclarer votre demande en remplissant ce formulaire cerfa (cliquez ici). Une déclaration préalable de travaux n’est pas suffisante dans le cas d’un changement visible de l’aspect de votre maison.

En revanche, si vous intégrez votre piscine intérieure dans une pièces adaptée pour la recevoir (souvent, une véranda est une bonne option, sous conditions) : aucune autorisation ne sera nécessaire.

Quel prix pour une piscine d’intérieur ?

Le coût d’achat et d’installation d’une piscine intérieure est supérieur à la piscine extérieure.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu’il est nécessaire de réaliser des aménagements complémentaires (isolation et fondation). Ainsi, le prix d’un bassin en intérieur est en général le double d’une piscine enterrée classique.

  1. Environ 50 000 € pour une piscine intérieure en béton
  2. Environ 35 000 € pour une piscine en coque polyester

La piscine en coque polyester sera moins personnalisable que celle coulée en béton et de résistance moins pérenne.

Le saviez-vous ? Une autre dépense est à considérée dans le cas d’une piscine intérieure. Il s’agit du chauffage de la pièce et de l’eau. En effet, puisque vous pouvez profiter du bassin 365 jours par an, votre pièce et l’eau doivent aussi être chauffées toute l’année.

Sans compter les produits d’entretien de l’eau, nécessaires à son équilibre parfait : pH+, pH-, chlore, stabilisant…
On préférera le traitement au Brome dans une piscine intérieure.

Entretien d’une piscine intérieure

Vous l’aurez compris, une piscine – qu’elle soit intérieure ou extérieure – nécessite un entretien régulier. Que cela soit pour le nettoyage global (robot, balai, épuisette) ou pour l’équilibre de la chimie de l’eau (pH, chlore, brome…), pas de répit pour l’entretien.

C’est bien normal, car sans un entretien régulier, vous risquez la dégradation de l’eau. Et que se passe-t-il si votre eau n’est pas saine ?

Baignade interdite, parfaitement.

Voilà pourquoi vous devez maîtriser à la perfection les bonnes pratiques pour nager dans une eau saine, sécurisante et sécurisée toute l’année. Et devinez quoi ?

Apprendre ces bonnes pratiques est très simple, très accessible. Cela vous permet d’éviter d’ajouter des produits chimiques dans votre eau en excès, tout comme éviter de dépenser des sommes folles pour venir à bout de qualité d’eau. Je vous dévoile en accès offert les 7 astuces d’une piscine en pleine santé : cliquez ici.

Si vous préférez avoir à disposition 24h/24 les réponses à vos questions, accédez au programme complet de Formation Piscine. Votre piscine ne vous résistera plus et vous pourrez vous y plonger les yeux fermés ! A vous de jouer…

Patrice Guida, Expert Technicien Piscine et auteur du livre « L’essentiel pour votre piscine ».

A votre tour d'aider la communauté piscine, partagez le autour de vous ! cliquez sur les icônes ci-contre pour les partager rapidement !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Un déluge de Cadeau vous attendent !

Inscrivez-vous vite à notre Newsletter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Autres articles qui pourrait vous intéresser